Comment marier les couleurs avec une peinture pour boiseries intérieures?

Les peintures de finition

Les peintures de finition des boiseries intérieures achèvent la rénovation d'une pièce en jouant avec les couleurs, les aspects et la lumière. Une harmonie décorative est le plus souvent composée de trois coloris utilisés dans des proportions différentes : 80 % de la surface pour la couleur dominante et 15 % pour la seconde. La troisième teinte est particulièrement utilisée pour les boiseries les portes, les encadrements de fenêtres, les moulures ou les baguettes. Celle-ci agit comme autant de petites touches qui soulignent certains éléments et volumes dans le décor. La troisième teinte peut également être apportée par des éléments du décor coussins, barres à rideaux, cadres.

Les différentes harmonies

Le cercle chromatique est composé des couleurs primaires, secondaires, tertiaires. Ces couleurs sont dites saturées (ou pures), c'est à dire au maximum de leur intensité. Le mélange de toutes les couleurs du cercle chromatique donne le noir. Discrètes ou plus contrastées, les grandes familles d'harmonies utilisent différents registres pour conférer son caractère à chaque espace de vie. Le dégradé décline un même coloris dans quelques nuances rapprochées, des plus foncées aux plus claires. Un dégradé anisé inspire, par exemple, une ambiance fraîche et acidulée. Subtil, le ton sur ton joue avec une même couleur en teintes contrastées déclinées largement et dans différents aspects ; murs mats, portes satinées et moulures brillantes par exemple

En optant pour une harmonie en camaïeu, l'atmosphère est créée par l'association de différentes teintes d'une même gamme chromatique. Une dominante ocre, associée à un orangé chaleureux et quelques notes d'un jaune gorgé de soleil peuvent très bien transformer une salle à manger en petit coin de Provence. Il est aussi possible d'oser composer l'opposition marquée des couleurs complémentaires. A chaque couleur primaire du cercle chromatique est associée sa complémentaire. Verte pour le rouge, orange pour le bleu, violette pour le jaune. Autour de ces couleurs tranchées, on peut, bien entendu, composer avec les nuances de chaque teinte. Les associations acidulées autour des verts anisés, des mauves, des jaunes légèrement citronnés, des roses tendres ou des bleus translucides s'inspirent aussi des oppositions nées des couleurs complémentaires

Votre coach e-boutiques pour la maison