Pour faire construire sa maison, le saviez-vous?

Le paiement échelonné des travaux

Il faut savoir que la maison se paie au fur et à mesure de l'avancement des travaux. La question est alors de savoir quel prêt utiliser en premier et comment mettre le remboursement en place, tout en continuant à vous loger. L'apport personnel en premier Pour retarder au maximum la date de départ des remboursements, versez les premiers fonds avec votre apport personnel. Notez qu'aujourd'hui, il est recommandé d'avoir un minimum d'apport pour vous lancer dans un projet immobilier. Vous empruntez moins et vos mensualités sont moins élevées. Et le taux d'intérêt est plus avantageux. Enfin, si vous utilisez cet apport pour payer votre terrain par exemple, la date à laquelle vous commencez à honorer les charges relatives à votre projet est d'autant retardée.

Le déblocage progressif des prêts

Vous n'avez pas besoin du montant total de vos prêts dès le début du projet. Aussi, en cas de CCMI, la banque les débloque au fur et à mesure de vos besoins. Elle vous verse donc les fonds pour payer le terrain si votre apport personnel ne suffit pas. Puis les paiements s'effectuent en fonction du déroulement du chantier. C'est le constructeur qui émet des appels de fonds pour chaque tranche de travaux. Vous visitez alors le chantier pour vérifier l'état d'avancement de la construction et donnez votre aval à la banque pour débloquer les fonds. Mais si vous avez recours à plusieurs prêts, la question se pose de savoir dans quel ordre vous allez les débloquer.

L'ordre des prêts

Il n'existe pas d'ordre légal obligatoire. C'est à vous et à votre banquier de choisir quel prêt utiliser au fur et à mesure de l'avancement du projet et ce, en fonction de votre intérêt financier. En général, vous débloquez d'abord les prêts les moins chers. Aussi, l'ordre que nous vous indiquons n'est qu'indicatif. Vous devez en discuter avec votre banquier.

Votre coach e-boutiques pour la maison